Billet d’humeur : L’attractivité de ce qui est bon marché

le 23 March 2016

Dans le contexte boursier actuel, où trouver des actifs à prix bradés ?

Après la déconfiture de 2015, les secteurs des matières premières et les bourses des pays émergents affichent de puissants rebonds depuis le début de l’année.

Il faut se demander si les causes du rebond doivent être recherchées du côté de la faiblesse du dollar. Les raisons sont connues : d’une part, les matières premières voient leurs cours libellés en dollar monter mécaniquement quand le dollar faiblit, d’autre part, les entreprises des pays émergents sont lourdement endettées en dollar et toute faiblesse du dollar devient donc une véritable bouffée d’oxygène.

On peut alors se poser deux questions :

1. La faiblesse du dollar peut-elle persister ? Rien n’est moins certain. En effet, si la FED ne prévoit plus que deux relèvements de taux en 2016, elle maintient néanmoins sa politique de resserrement des conditions monétaires quand les autres banques centrales, notamment la Banque du Japon et la BCE sont, elles, toujours expansionnistes.

2. La chasse aux valeurs décotées peut-elle se propager aux secteurs dits « value » ? Après 9 années de surperformance les valeurs de croissance semblent fatiguées et chères. Quant aux valeurs des secteurs financier, industriel, automobile, de la construction et de l’énergie, elles restent très largement sous-valorisées.

Il faudra certes une croissance économique plus soutenue pour redonner du lustre à ces secteurs. Là se trouve tout l’enjeu des prochains mois.