Janet Yellen aux commandes du dollar

le 18 mars 2015

Dans un contexte économique en décélération aux États-Unis où seuls les chiffres de l’emploi sont meilleurs qu’attendu, et des résultats des entreprises pénalisés par le dollar fort, la réunion de la FED prévue mercredi 18 mars retient toutes les attentions et semble donner le LA aux prochaines évolutions des marchés financiers.

Que va annoncer la présidente de la Réserve Fédérale, mercredi 18 mars ? Tel est l’enjeu de cette semaine sur les marchés financiers. Malgré un consensus tablant une hausse de taux au troisième trimestre 2015, de nombreux éléments tendent à freiner la décision de Janet Yellen. La force du dollar couplée à une inflation plus faible qu’attendue sont des éléments à même d’infirmer une véritable embellie aux US.

Le choix des mots va être une fois de plus déterminant dans le discours de la FED. Jeudi 19 mars, il faudra être attentif au mot “patient”. Dans un premier scénario intégré par les marchés, son absence dans les termes employés aurait pour conséquence une remontée des taux dès le troisième trimestre 2015, voire même juin prochain. Dans un second scénario, son maintien dans le discours de la FED annoncerait une remontée des taux pour seulement le quatrième trimestre 2015 ou plus tard.

Derrière ce jeu de réajustement des taux, le dollar, qui depuis ces derniers mois atteint des niveaux records, se verrait impacter. La remontée des taux cet été pourrait laisser le dollar dans sa phase haussière. A l’inverse, une remontée des taux reportée à la fin de l’année 2015, ou plus tard, se traduirait par un affaiblissement sévère et précipité du dollar. Les marchés financiers restent une nouvelle fois suspendus aux lèvres de la FED.