Retour de la volatilité sur les marchés

le 13 janvier 2015

Du 5 au 9 janvier 2015, les prix du Brent (échéance 1 mois) ont reculé de 9,3% à 50,83 $/b en moyenne. Les prix du WTI s’inscrivent en baisse de 8,3% à 48,79 $/b en moyenne. Et les prix du gaz naturel aux Etats-Unis (Henry Hub) sont quasiment stables à 2,95 $ en moyenne.

 

Télécharger la Lettre Turgot Pur Energy n°41 du lundi 12 janvier 2015

 

Depuis le début de l’année 2015, les marchés ont renoué avec la volatilité. La chute du cours du baril et les élections à venir en Grèce sont les principaux prétextes. Les investisseurs recherchent de la protection, ce qui fait aussi monter les indices de volatilité implicite. Mais pour l’instant, le MSCI Monde baisse de moins de 1% depuis le 1er janvier.

La baisse des prix du pétrole est devenue clé pour expliquer la sur ou sous performance des marchés d’actions et des secteurs ; les pays ou secteurs consommateurs battant les producteurs. Plus le mouvement va se poursuivre, plus les investisseurs seront exposés au risque d’un rallye de contre tendance sur le prix du pétrole qui finira par arriver. Dans l’intervalle, la baisse des prix du pétrole continue d’affecter le secteur, qui recule encore fortement sur la semaine.

Nous maintenons notre stratégie d’investissement orientée sur le midstream aux Etats-Unis et le transport de brut par voie ferrée, des segments qui résistent mieux dans le contexte actuel de faiblesse des prix du brut. Nous avons aussi quelques expositions sur des sociétés E&P américaines car le potentiel de croissance offert sur certains bassins de schiste (Permian et Utica) reste entier. De manière sélective, nous sommes présents sur certaines sociétés de services pétroliers comme Schoeller-Bleckmann et Petrofac qui nous apparaissent comme des cibles potentielles.

 

Télécharger la Lettre Turgot Pur Energy n°41 du lundi 12 janvier 2015 >